Parole à la famille de Pédro

 

Là où se termine la terre, c'est l'histoire du Chili, à travers l'enfance et l'adolescence de Pedro. Suite à la publication de cette bande dessinée réalisée par Alain et Désirée Frappier, la sœur et le frère de ce héros fragile ont souhaité écrire une lettre touchante aux auteurs. Découvrez-là ici : 

 

 

 

En réalité, je suis pleine d'émotions du passé et du présent. Les images, les mots forment un tout tellement adorable! Je vous remercie d'avoir raconté l'histoire de Pedro qui m'impressionne par sa capacité d'avoir vu et compris tant de choses avec ses beaux yeux qui voyaient au-delà de beaucoup d'autres… Je l'ai toujours aimé et admiré pour ses capacités qu'il n'a pas osé montrer. J'espère que demain avec tous, il renaîtra pour toujours !!! Merci, Désirée et Alain, vous avez fait un livre incroyable et magnifique de tout point de vue. Salut les amis.

 

Antonia, sœur de Pedro

 

 

Chers Alain et Désirée, ça me donne un peut le vertige la proximité du lancement de votre livre, c'est une sensation bizarre où se mélangent des images, des lieux, des dates qui semblent aller dans tous les sens. Mes repères deviennent des plus en plus flous. D'une part 2017 correspond au centenaire de notre père, un siècle déjà... ouf, en soi c'est toute une histoire n'est-ce pas ! D'autre part votre histoire, c'est notre histoire... Par ailleurs c'est vraiment très bizarre d'attendre l'apparition de notre passé. Ça va sortir... quoi ? Oui, ça va venir notre passé ! Ces images qui nous renvoient ou plus lointain de notre enfance, laquelle on reconstruit généralement en grande partie grâce aux photos, cette fois-ci, ce n'est pas la photo, mais quelque chose de plus subtil; un récit, un dessin, une illustration... enfin, c'est très onirique, comme un songe. Métaphore, métonymie... Voilà le vertige, l'ivresse. En plus prochainement je serais quelque part : "allongé", "éparpillé" dans tous les étalages de France, avec toute notre histoire, dans toutes les villes à la fois, et en même temps ici, là où se termine la terre ! Là-bas, c'est ici ! Merde, où suis-je ! Merci pour toutes ces sensations. Je vous embrasse très fort.

 

Pablo, frère de Pedro

 

 

 

 

Là où se termine la terre

par ALAIN ET DÉSIRÉE FRAPPIER

 

 

 

 

 

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload