Là où se termine la terre : une histoire qu’ils devaient raconter

Désirée est journaliste et écrivain. Alain, peintre, graphiste et illustrateur. Dès leur première rencontre, en 1991, ils s’investissent dans des ouvrages communs où se mêlent écriture et illustration, d’abord pour la jeunesse puis viennent les romans graphiques.

Ils ont porté avec enthousiasme et opiniâtreté leurs trois premiers ouvrages parus dans de petites maisons qui ne publiaient jusqu’alors pas de BD mais qui pour autant ont attiré l’attention d’une communauté de lecteurs curieux et heureux de les rencontrer en librairies et festivals.

 

Pour moi, leur travail est l’expression de ce que la bande dessinée a à apporter aux sciences sociales, bien au-delà de ses qualités documentaires et historiques… Je suis donc très heureuse de leur arrivée chez Steinkis !

 

 

Là où se termine la terre, c’est l’histoire de Pedro.

Une histoire à la fois singulière et très représentative de celle de son pays, cette bande de terre de 4 300 km de long pour 200 km de large, au bout du monde, le Chili.

Une histoire qu’ils devaient raconter.

 

Enfance choyée, scolarité à la mission française, coupe du monde de football, premiers engagements politiques jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Salvador Allende, le 4 septembre 1970.

Tant pour le Chili que pour Pedro, c’est le début d’une période d’espoir et d’épanouissement… brisée net le 11 septembre 1973 par le coup d’État d’Augusto Pinochet.

 

La rencontre avec Désirée et Alain fut un merveilleux cadeau, le projet un coup de foudre, l’ouvrage terminé est d’une rare beauté… découvrez-le en librairie dès le 18 janvier 2017.

 

Celina Salvador,

Editrice

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Please reload